Si pour nombre d'entre nous, le GEM a changé notre vie, ce n'est pas le cas de tous ou du moins, ça ne comble pas tout. Hélas... 

 

 

 

Vous ne trouvez pas étrange d'avoir choisi le muguet pour la fête du travail ? Il parait qu'il est hautement toxique... le muguet !!!

 

Ce dimanche, le Parc Galea a offert aux mille visiteurs présents, un voyage en Autistan... Notre guide : Josef Schavanec. Ce Dr en philosophie, grand voyageur, parlant de nombreuses langues, dont certaines nous sont carrément inconnues, milite à travers le monde pour défendre de la cause des autistes. Et pour cause, il en est un digne et aujourd'hui illustre représentant.

Quelle aubaine de l'avoir écouté et rencontré à l'heure où le petit dernier des GEM, celui spécifique pour personnes avec autisme, va faire son entrée dans le panorama !

 

 

 

Dimanche le Parc Galéa, accueillait Pablo Servigne. Cet ingénieur agronome est aussi Docteur en Sciences, spécialiste de la transition écologique, chercheur « in-terre dépendant » et inventeur du concept de collapsologie. C’est tout ce qui a trait à l’effondrement de la civilisation industrielle et toutes les joyeusetés qui en découlent. Il a choisi la Corse pour sa toute dernière conférence. Et nous, on a choisi d’aller l’écouter…

 

A Bastia, il se passe toujours quelque chose. Ce week-end, dans le cadre d’ « A settimana di u libru », s’est déroulée une bien jolie action. Comme c’était sur la place du marché et que c’est notre quartier, on s’y était tous donné rendez-vous avant d’aller au GEM.
Le petit fascicule, qui déclinait toutes les actions de cette semaine du livre, donnait bien peu d’informations pour se faire une idée…

 

 

N’allez pas tout de suite imaginer qu’on est allé se saouler au Champagne ni même avec un Muscat pétillant « nustrale ». On n’en a tout bonnement pas les moyens. A tous les sens du terme !

 

 

 

 

 

 

Faire entendre nos voix lors de la conférence sur le numérique, quel challenge ! La consigne : faire le plus court possible ! Juste quelques petites minutes pour espérer être diffusé. Nos petits amis de la Clinique du Cap étaient déjà programmés. Ils avaient tourné un vidéo-clip pour l’occasion ! Donc, on a drôlement cogité avant de trouver le bon timing et le bon format. Une radio, la voilà la bonne idée !

 

Croyez-le ou pas, trois petits jours seulement après la conférence de presse du CICS, le photographe qui était présent a fait le job ! Il a transmis notre flyer à sa collègue pour qu’elle nous contacte. Elle l’a fait et a déboulé dans la foulée. Lui a suivi de près, dès qu’elle lui a confirmé que certains étaient d’accord pour une photo. On lui a souri vite fait, on l’a remercié et hop, il a filé vers d’autres sourires à pixéliser.

 

 

Encore un nouveau sigle ? Et oui, bien obligé de s'adapter si l'on veut poursuivre tout le travail engagé. Mais de quoi s'agit-il exactement ? Du Collectif Interassociatif Corse Santé.

Ça vous rappelle quelque chose ? Normal... Le CISS est mort. Vive le CICS !

 

 

Pour illustrer le thème des SISM sur le numérique, le Collectif a choisi le film « HER ». Aujourd'hui, le virtuel fait partie intégrante de nos vies. Il s’immisce jusque dans les sphères les plus intimes et parfois même à notre insu.

 

 

 

 

Enfin, n'exagérons rien. Pour l'instant en tout cas, les écrans sont et restent des outils à notre service et ce quel que soit notre âge !

 

Quand on arrive chez soi, à peine franchit-on le pas de la porte, que l'on ressent cette atmosphère familière.

 

 

Vous êtes passés par le hall de la gare et vous n'avez pas vu notre expo...

 

 

 

 

Vous vous souvenez, on vous en parlait il y a quelques temps. Le thème de cette année est "Santé Mentale à l'ère du numérique". Dans quelques jours, nous vous en dirons plus. En attendant, vous pouvez retrouver le programme sur la page Facebook de l'IREPS : 

https://www.facebook.com/IrepsCorse/?fref=ts

 

Ça y est, le Parc a rouvert ses portes ! « Magic Yanick » est toujours aussi accueillante, le jardin, toujours aussi beau et la programmation impressionnante !

 

Ah, petits malins… Vous comptiez sur nous pour tout vous dévoiler du Mystère Henri Pick ?

 

 

 

 

 

 

 

Un film de François Ozon est toujours un petit événement en soi. Alors, même si on sait que ce sujet d'actualité est délicat et douloureux, on y va. Justement pour découvrir l'angle sous lequel il le traite. Et bien on n'a pas été déçu. Pendant plus de deux heures, il reconstitue le puzzle entre Enfer et Purgatoire, aveux et non-dits. De terribles histoires de jeunes vies broyées qui font aujourd'hui trembler l'Église.